L'Association canadienne du vapotage demande instamment au gouvernement du Québec de mettre l'accent sur la sensibilisation des consommateurs au sujet du Vapotage
16 octobre 2019
L'Association canadienne du vapotage demande instamment au gouvernement du Québec de mettre l'accent sur la sensibilisation des consommateurs au sujet du Vapotage

TORONTO, le 16 oct. 2019 - L'Association canadienne du vapotage (ACV) exhorte le gouvernement du Québec de bien distinguer entre les liquides à vapoter à base de nicotine et ceux à base de tétrahydrocannabinol (THC), ou huiles de cannabis, pour contrer à la désinformation et, ce faisant, éviter que les consommateurs se tournent vers la cigarette traditionnelle ou le marché noir.


Les arômes ont été faussement montrée du doigt comme étant l'origine de la montée du vapotage chez les jeunes. Mais il reste que des milliers d'arômes ont été introduits sur le marché depuis les débuts de l'industrie, et ce, avec peu ou pas d'impact sur les taux d'initiation chez les jeunes. La semaine dernière, le Centers for Disease Control aux États-Unis a finalement reconnu que la grande majorité des cas de maladies liées au vapotage sont liées à la consommation de produits de cannabis provenant du marché noir -- pas aux liquides à base de nicotine, ni le marché réglementé.


« L'ACV partage les profondes inquiétudes exprimées par le public canadien au sujet des cas récentes de maladies pulmonaires, particulièrement chez les jeunes. Il est critique que les autorités de la santé découvrent la source de cette éclosion puisque un très grand nombre de dispositifs de vapotage provenant du marché noir ont été impliqué dans les cas signalés. » dit Darryl Tempest, Directeur général de l'association. « Le vapotage est au moins 95 pour cent moins nocif que les cigarettes traditionnelles selon le Royal College of Physicians London, et cet outil est une vraie corde de sauvetage pour un grand nombre de fumeurs qui ont réussi un sevrage total avec le tabac ou une réduction importante de leur usage du tabac. »

L'ACV demeure fermement en faveur d'une interdiction de la vente de produits de vapotage dans les dépanneurs et stations-services pour garder ces produits bien hors de la portée des jeunes, ainsi d'une interdiction de tout marketing en dehors des boutiques spécialisées dont l'accès est strictement limité aux personnes majeures.


À propos de l'Association canadienne du vapotage


L'Association canadienne du vapotage (ACV) est un organisme national sans but lucratif qui représente les intérêts de l'industrie canadien du vapotage. Fondée en 2014, l'ACV représente plus de 200 manufacturiers, détaillants, et commerces en ligne. Les compagnies du tabac et leurs filiales ne figurent pas parmi nos membres. Nous sommes le principal organe de liaison avec tous les paliers gouvernementaux du pays sur toutes questions législatives et réglementaires liées à l'industrie. Notre mission est d'assurer une réglementation raisonnable et pratique par le biais de communications continues et l'éducation des agents de la santé, les médias, et les élu(e)s.


Renseignements: John Xydous, Directeur, 514-212-7127


Latest Releases

11 septembre 2019
Vaping versus THC Carts
10 septembre 2019
CVA Position on Flavours