L’Association canadienne du vapotage est encouragée par le potentiel du plan à 10 points du gouvernement de la Colombie-Britannique pour réduire l’usage parmi les jeunes
14 novembre 2019
L’Association canadienne du vapotage est encouragée par le potentiel du plan à 10 points du gouvernement de la Colombie-Britannique pour réduire l’usage parmi les jeunes

Toronto, ON – le 14 novembre, 2019 - L’Association canadienne du vapotage (ACV) accueille favorablement plusieurs éléments du plan d’action en 10 points annoncé aujourd’hui par le Ministre Dix en ce qui a trait à la mise à jour de la réglementation du vapotage en Colombie-Britannique, dont certains articles entreront en vigueur dès le 1er janvier, 2020. Les règlements proposés couvrent un ensemble de points visant à encadrer la disponibilité des arômes, les publicités massives et l’étiquetage des produits, la taxation et le financement de programmes d’éducation et des campagnes de sensibilisation visant les jeunes à travers la province.


Une des mesures proposées viserait à identifier la nicotine en tant que “risque à la santé publique” dans la Loi sur la santé publique, permettant ainsi au gouvernement de limiter la concentration maximale de nicotine disponible dans les cartouches à 20 mg par mL. Le Ministre affirme qu’une telle mesure serait comparable aux limites admissibles actuellement en vigueur au Royaume-Uni et dans l’Union Européenne.


“L’ACV est prudemment encouragée par l’annonce du Ministre Dix puisqu’il s’agit d’une approche globale, à plusieurs volets et visant à freiner l’accès des produits de vapotage aux jeunes. Nous partageons les graves inquiétudes des Canadiennes et Canadiens face à la hausse récente du vapotage chez les jeunes,” affirme Darryl Tempest, Directeur général de l’Association. “De plus, nous accueillons le fait que le Ministre n’imposera pas une interdiction absolue des arômes, proposant plutôt que tous les arômes, à l’exception des arômes de tabac, soient uniquement disponibles dans des boutiques spécialisées où seuls les adultes sont admis. Nous attendons avec intérêt des précisions supplémentaires sur la restriction d’arômes pour garantir que ceux-ci demeureront disponibles aux fumeurs adultes qui veulent effectuer une transition de la cigarette à une alternative beaucoup moins nocive.”


La loi proposée par la Ministre des Finances Carole James, qui vise à augmenter la taxe de vente provinciale des produits de vapotage de 7 % à 20 %,  a pour objectif de freiner l’accès de ces produits aux jeunes  par une augmentation du coût total.  Toutefois, le fardeau sera principalement porté par les anciens fumeurs qui dépendent de ces produits pour les tenir à l’écart du tabac. Si elle est adoptée, cette nouvelle loi entrerait en vigueur le 1er janvier 2020, et elle augmenterait également le taux de taxe sur le tabac de 0.02 $, soit un taux d’imposition de 0.295 $ par cigarette.


“Il est essentiel de lutter contre l’accès aux produits de vapotage par les jeunes et ce, à plusieurs niveaux notamment par la limitation de la vente et de la promotion de ces produits dans les lieux où seuls les adultes sont admis, en mettant l’accent sur la sensibilisation du public, en précisant les faits relatifs au vapotage et en faisant la nette distinction entre les liquides à vapoter à base de nicotine réglementés et les liquides à base de THC vendus sur le marché noir qui ont été liés à l’éclosion de maladies respiratoires en Amérique du Nord ces derniers mois,” poursuit-il. “ Cependant, le gouvernement devrait éviter que ces mesures aient des conséquences inattendues pénalisant les fumeurs et anciens fumeurs, ce qui conduiraient ces derniers à nouveau au tabac. ” 


À propos de l’Association canadienne du vapotage


L’Association canadienne du vapotage (ACV) est un organisme national sans but lucratif qui représente les intérêts de l’industrie canadien du vapotage. Fondée en 2014, l’ACV représente plus de 300 manufacturiers, détaillants, et commerces en ligne. Les compagnies du tabac et leurs filiales ne figurent pas parmi nos membres. Nous somme le principal organe de liaison avec tous les paliers gouvernementaux du pays sur toutes questions législatives et réglementaires liées à l’industrie. Notre mission est d’assurer une réglementation raisonnable et pratique par le biais de communications continues et l’éducation des agents de la santé, les médias, et les élu(e)s.


Pour de plus amples renseignements en anglais, veuillez contacter:


Darryl Tempest

Directeur général

647-274-1867

[email protected]


Pour de plus amples renseignements en français, contacter:


John Xydous

Membre du Conseil d'administration

514-212-7127

[email protected]


Latest Releases

11 septembre 2019
Vaping versus THC Carts
10 septembre 2019
CVA Position on Flavours