Une lettre de L'Association Canadienne du Vapotage
2 novembre 2019
Une lettre de L'Association Canadienne du Vapotage

Une lettre de L'Association Canadienne du Vapotage 


Nous partageons avec tous les Canadiennes et Canadiens notre grande inquiétude à propos des récents cas de maladies pulmonaires liés aux produits illégaux de THC (cannabis) disponibles sur le marché noir. Le fait que plusieurs de ces patients soient des jeunes est d’autant plus inquiétant et il est tout à fait naturel qu’un mouvement de panique s’installe dans la population. Toutefois, il importe de se concentrer sur les faits et d’aborder le sujet afin de rassurer la population.


Aux parents, enseignants et personnes ayant des jeunes sous leur responsabilité et qui sont préoccupés par une augmentation de l’utilisation de produits de vapotage chez les jeunes, sachez que nous partageons vos craintes.  Depuis 2018, l’accessibilité des produits aux adolescents s’est accrue; ces produits étant disponibles dans les dépanneurs, les stations-services et dans les événements musicaux et sportifs. Cela doit cesser immédiatement. Nous en appelons aux gouvernements afin qu’ils limitent la vente (et la promotion) de produits réglementés de vapotage aux détaillants dont l’accessibilité est limitée aux 18 ans +.


La récente décision de la Ministre de la santé en Ontario, l’Honorable Christine Elliott, de bannir la promotion des produits de vapotage dans les épiceries est une approche efficace limitant l’exposition des jeunes aux produits. Nous supportons cette décision ainsi que le décret ministériel obligeant les hôpitaux à fournir les statistiques sur les maladies pulmonaires liées au vapotage au Ministère de la Santé. Cela est un pas dans la bonne direction visant à s'assurer que les produits de vapotage ne sont disponibles que dans les détaillants spécialisés qui sont soumis aux règlements les plus sévères.


Aux 4,9 millions de fumeurs Canadiens et les centaines de milliers de personnes qui ont cesser de fumer à cause des liquide à base de nicotine, vous êtes la raison pour laquelle nous nous sommes lancés dans cette industrie. Nous savons que vous êtes inquiets que l’accès à cette méthode incomparable destinée à réduire les méfaits pourrait vous être retirée. Nous travaillerons sans répit pour s'assurer que vous continuerez à avoir accès à cette ligne de vie éprouvée.


Aux gouvernements et aux agences gouvernementales qui sont responsables de faire les évaluations scientifiques et de développer des réglementations, nous supportons vos démarches et sommes prêts à travailler avec vous dans le développement de loi et de règlements reliés aux produits de vapotage.


Notre engagement envers la santé publique 


L'organisation a été crée en 2014 pour être la voix de l'industrie du vapotage alors à ses premiers balbutiements. Nos 300 membres soumettent tous les produits qu’ils commercialisent à des tests rigoureux et ce, sur une base continue. L'Association canadienne de vapotage est la seule organisation pancanadienne sans liens avec l’industrie du tabac et représentant l'industrie.  Nous et nos membres n'avons aucun lien et ne recevons aucun  financement de ces mêmes organisations.  Nous ne cherchons pas à créer de nouveaux vapoteurs;  nous offrons une alternative visant la réduction des méfaits en aidant les fumeurs adultes à se convertir au vapotage.


Tous les produits de vapotage ont été injustement placés dans une seule et même catégorie alors qu’il faudrait les différencier en fonction des composants ou des substances qu’ils contiennent. Aux États-Unis, les centres pour le contrôle et la prévention des maladies ont validé qu’il existe une forte corrélation entre les patients souffrant de mystérieuses maladies pulmonaires et les produits illicites entachés de cannabis (THC) achetés sur le marché noir. Aucune corrélation n’a été démontrée sur les produits réglementés. 


Les saveurs sont disponibles depuis plus d’une décennie et, contrairement à la croyance, elles ne contribuent pas à augmenter le taux d’adoption chez les jeunes; ce sont plutôt les activités promotionnelles et le marketing irresponsable combinés à l’accessibilité de certaines marques dans des environnements qui ne sont pas soumis à une restriction d’âge qui en sont les causes.


Contre la publicité de masse 


Comme toute association, notre mission est de supporter nos membres et de faire la promotion de notre industrie. Toutefois, nos publicités et nos produits ne visent pas les jeunes et nous désirons qu’il en soit ainsi.  Depuis les débuts de l’industrie et l’ouverture des boutiques de vapotage, les publicités et les activités de promotion ont été limitées à des environnements où seulement les adultes sont admis. Ce n’est que depuis peu et, à cause de compagnies n’adhérant pas à nos normes strictes portant sur l’âge, que les publicités et les produits ont fait leur apparition sur le marché grand public ouvert à toutes les clientèles. L’ACV n’est en aucun cas liée à des marques qui proposent des produits à des jeunes ou à des non-fumeurs. L’ACV s’est engagée à collaborer avec Santé Canada et les autorités provinciales ou régionales dans la mise à jour de Lois ou règlements visant à restreindre l’accès aux jeunes aux produits de vapotage. 


Nous nous devons d’aller au fond des choses et rétablir les faits sur les maladies pulmonaires associées aux produits illégaux de vapotage à base de cannabis que l’on retrouve sur le marché noir et non pas sur les produits réglementés de vapotage à base de nicotine. Nous continuerons à se battre pour que les adultes aient accès à une technologie remarquable visant à réduire les méfaits. 


Samuel Tam


Président
L'Association Canadienne Du Vapotage

Latest Releases

11 septembre 2019
Vaping versus THC Carts
10 septembre 2019
CVA Position on Flavours